Skip to main content

20/10/2017

Dakar 2018 : Ultimes préparatifs au Maroc

 

 

 

 

Teams et équipages favoris du prochain Rallye Dakar ont disputé le Rally OiLibya du Maroc début octobre. Une répétition générale avant la 40e édition du Rallye Tout-Terrain le plus difficile au monde.

 

 

Organisé début octobre, le Rally OilLibya du Maroc sert traditionnellement de répétition générale pour le Dakar. Mais cette année plus encore, car les dunes marocaines ont permis aux équipages de s’entraîner en vue des premières étapes du Dakar 2018 programmées dans le sable péruvien.

La plupart des favoris du prochain Dakar étaient donc au départ du Rallye du Maroc, comme Nasser Al-Attiyah (Toyota Hilux/BFGoodrich®). L’équipe Peugeot-Total avait engagé deux 3008 DKR Maxi/BFGoodrichMD pour Sébastien Loeb et Carlos Sainz. Le team X-Raid était présent en force avec Mikko Hirvonen, Orlando Terranova, Nani Roma ou encore l’Américain Bryce Menzies, tous sur Mini ALL4 Racing/BFGoodrich®.

Malgré la domination des Peugeot 3008 DKR en début de course, la victoire est revenue au Qatari Nasser Al-Attiyah qui remporte également sa seconde Coupe du Monde des Rallyes Tout-Terrain FIA consécutive avec Toyota/BFGoodrichMD. « Les conditions météo ont été difficiles et la bataille fut rude contre Peugeot et Mini » a déclaré Nasser. « Cette victoire nous donne pleine confiance pour le Dakar. »

Loeb et Sainz ont été retardés dans l’avant-dernière étape par des problèmes d’amortisseurs. « Cette répétition générale a permis à nos équipages de rouler dans des conditions représentatives de ce qui nous attend en Amérique du Sud, d’emmagasiner des kilomètres et d’identifier des points techniques sur lesquels nous devons encore travailler avant de partir pour le Dakar », a avoué Bruno Famin, Directeur de Peugeot-Total.

Quant aux Mini ALL4 Racing, cinq modèles ont terminé dans le top-ten. L’Espagnol Nani Roma a pris la 3e place finale derrière Al-Attiyah et Loeb. Un podium composé par trois marques automobiles partenaires de BFGoodrichMD, ce qui laisse augurer un Dakar passionnant.