Skip to main content

18/10/2017

Ari Vatanen, le chouchou du public

 

 

 

 

Le Dakar fête cette année sa 40e édition. Autant d’anecdotes, de souvenirs, de personnalités emblématiques qui, avec BFGoodrichMD, ont marqué l’histoire de ce qui reste aujourd’hui le plus grand rallye raid du monde. Sélection (subjective) de quatre pilotes qui ont marqué chacune de ces quatre décennies.

 

Les années 1980’s

Ari Vatanen, le chouchou du public 

Champion du monde des Rallyes 1981, pilote spectaculaire et chouchou du public, Ari Vatanen est au sommet de sa carrière quand il frôle la mort dans un accident au Rallye d’Argentine 1986.

Après une longue convalescence, il reprend la compétition au Rallye Dakar 1987, une épreuve (et une discipline, le Rallye-Raid) qu’il découvre au volant de la Peugeot 205 T16. Première participation, et première victoire remportée après une remontée fantastique de 290 places au classement général.

Le Finlandais domine ensuite les éditions 1989 (Peugeot 405 T16), 1990 (Peugeot 405 T16) et 1991 (Citroën ZX Rallye-Raid), et aurait pu ajouter un 5e succès à son palmarès. En 1988, il est leader quand sa voiture disparaît mystérieusement du parc fermé au matin de la 14e étape...

Ari Vatanen pilote pour Citroën au Dakar jusqu’en 1996 avant un come-back en 2003 au sein la nouvelle équipe officielle Nissan Motorsport dont les Pick-up sont chaussés de pneumatiques BFGoodrich®. L’année suivante, le grand blond établit un nouveau record de 50 étapes remportées au Rallye Dakar grâce aux pneus américains.

En 2007, 30 ans après sa première victoire, Ari Vatanen est recruté par l’équipe officielle Volkswagen Motorsport pour piloter un des quatre VW Race Touareg/BFGoodrich®. Hélas, l’aventure s’achève prématurément entre Zouerat et Atar. 

Dans les années 1980, l’arrivée d’Ari Vatanen a incontestablement bouleversé la discipline et haussé le niveau de compétitivité du Dakar.