Skip to main content
CONDUITE SUR CHAUSSÉE MOUILLÉE

Pour la conduite sur chaussée mouille il faut tout simplement RALENTIR. Si plus de conducteurs suivaient ce simple conseil par temps pluvieux, le taux d’accidents de la route serait grandement réduit. La conduite sur chaussée mouillée ne reçoit pas la même attention que la conduite sur la neige alors qu’elle le devrait. Une chaussée mouillée présente des dangers similaires, une moins grande adhérence, une plus grande distance de freinage pour ne citer que quelques exemples.

Pour apprendre des techniques de conduite sur chaussée mouillée, regardez la vidéo ci-dessous qui a été tournée sur une piste professionnelle mouillée sur laquelle roule un véhicule conduit par un pilote professionnel.

CONSEILS DE CONDUITE SUR CHAUSSÉE MOUILLÉE

  • Assurez-vous que les sculptures de vos pneus sont suffisamment profondes.( Cliquez ici pour en apprendre plus au sujet du test de la pièce de monnaie.)
  • Posséder des pneus qui offrent une adhérence maximale en cas de pluie, tel que le g-Force Super Sport A/S® de BFGoodrich®
  • Conduisez en ayant les deux mains sur le volant en tout temps.
  • Ralentissez avant de prendre un virage et maintenez une vitesse constante en virant.
  • En virant, ne faites pas de mouvement brusque du volant de direction.
  • Freinez uniquement en ligne droite avant de tourner et de manière progressive. Ne freinez pas en virant.
  • Augmentez de beaucoup la distance entre votre véhicule et celui qui vous précède.
  • En cas d’aquaplanage, n’accélérez pas ou ne freinez pas brusquement. Gardez le pied légèrement sur l’accélérateur et dirigez la voiture en direction avant jusqu’à ce que les pneus retrouvent leur adhérence.