Skip to main content
CONDUITE HIVERNALE

Pas besoin de vivre au Pôle Nord pour bénéficier de l’utilisation de pneus d’hiver. Si vous conduisez fréquemment sur la glace ou la neige ou si les températures sont constamment sous le point de congélation, eh bien, vous voudrez peut-être penser à déménager. Toutefois, si vous aimez ce genre de températures, vos pneus ont besoin des capacités d’adhérence et de virage supplémentaires que seuls peuvent offrir les pneus d’hiver. Même si vous possédez un véhicule à quatre roues motrices ou à traction intégrale, vous avez quand même besoin de pneus d’hiver à l’avant et à l’arrière pour vaincre les intempéries et assurer votre sécurité.

 

CONSEILS DE CONDUITE HIVERNALE

La conduite sûre dans des conditions hivernales exige de bonnes connaissances, des compétences et quatre pneus d’hiver dotés de la bonne bande de roulement.

  • Conduisez en ayant les deux mains sur le volant. En tout temps.
  • Avant de prendre un virage, ralentissez tout en dirigeant le véhicule tout droit.
  • En prenant le virage, maintenez une vitesse réduite et uniforme. Si vous accélérez brusquement, vos pneus pourraient perdre leur adhérence.
  • En virant, ne faites pas de mouvement brusque du volant de direction.
  • Freinez uniquement en ligne droite avant de tourner et de manière progressive. Ne freinez pas en virant.
  • Augmentez de beaucoup la distance entre votre véhicule et celui qui vous précède.
  • Si vos roues bloquent et dérapent, relâchez la pédale de frein pour récupérer de l’adhérence, puis ralentissez et freinez lentement.
  • Évitez de changer de voie si vous conduisez dans de la neige fondante. Il est préférable de changer de voie lorsqu’il n’y a pas de neige fondante sur la chaussée.
  • Si vous utilisez des chaînes, vérifiez que le dégagement entre le pneu et le véhicule est adéquat de même que celui entre les pneus jumelés.